vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Attaque d’une prison à Belém : au moins 21 morts

Attaque d’une prison à Belém : au moins 21 morts

Le complexe pénitentiaire Santa Izabel a subi ce mardi une attaque par un groupe d’hommes lourdement armés, suivie d’une tentative de fuite de détenus et d’un début de mutinerie.

Selon les autorités de l’Etat du Pará, les assaillants ont essayé d’entrer dans la prison vers une heure de l’aprés-midi en utilisant des explosifs avec lesquels ils ont troué deux murs de la prison et ils ont été aidés par de nombreux détenus qui détenaient également des armes.

La Police Militaire est intervenue pour libérer les gardiens pris en otage par les assaillants et les détenus, pour empêcher ces derniers de s’échapper de la prison à l’extérieur de laquelle d’autres complices armés les attendaient et pour contenir un début de mutinerie du reste des prisonniers.

Selon un bilan encore provisoire au moins un gardien, cinq détenus et quinze assaillants sont morts suite à cette attaque perpétrée vraisemblablement par des membres des gangs qui s’affrontent de manière sanglante pour le contrôle de l’aire métropolitaine de Belém .

Le Centre de Récupération Pénitentiaire Santa Izabel reçoit en effet les détenus considérés comme les plus dangereux de l’Etat du Pará et avec 660 détenus pour 432 places il est en état de forte surpopulation.

Un rapport du Conseil National de la Justice datant de février dernier pointait déjà la situation « inacceptable » et « l’extrême vulnérabilité » de cette prison censée être de « haute sécurité » ainsi que le risque d’une « fuite massive » de détenus « réalisée avec un soutien extérieur ».

Des conditions déplorables que l’on retrouve dans la majorité des prisons brésiliennes, sous l’emprise d’organisations criminelles qui s’en disputent violemment le contrôle et où des mutineries massives et meurtrières se produisent très régulièrement (Guyaweb du 13/01/2018).

Photo de Une: l’un des murs de la prison troué par des explosifs (source: Superintendance du Système Pénitencier de l’Etat du Pará)

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Quammie, Désert : lequel des deux est foncièrement bon ?

Le mardi 27 mars dernier, une audience singulière a opposé les deux parties suivantes : Michel Quammie qui a fait l'objet, en octobre 2016, en tant que maire de Régina, d'une citation directe par h...

A Cuba, Raúl Castro passe la main

Chef du régime communiste depuis 2006, Raúl Castro âgé de 86 ans a transmis aujourd’hui l’essentiel de ses pouvoirs à Miguel Díaz-Canel, 58 ans, jusqu’alors vice-président. C’est un tou...

Expérimentation d’un accès restreint au droit d’asile en Guyane

Alors que l'Assemblée nationale examine actuellement la loi vivement contestée sur l'asile et l'immigration, un projet de décret vise à expérimenter en Guyane un traitement accéléré des demand...

Neuf personnes mises en cause en Guyane ont eu le temps de mourir avant le dénouement de l’enquête les concernant, s’est rendu compte le parquet en 2017 !

Suite de notre feuilleton sur les chiffres et les faits singuliers de la justice guyanaise. En Guyane, s'étant, semble-t-il, attaqué un peu plus aux poussières des armoires du tribunal en 2017...

45 000 foyers touchés par une coupure d’électricité

Après celle survenue le week-end dernier, une énième coupure d’électricité a encore été observée ce mercredi sur le territoire guyanais. "45 000 foyers" ont été impactés par « un inc...

Les plages de Montjoly interdites « aux chiens même tenus en laisse »… et pas qu’eux !

Dans notre article intitulé « Début de la saison de pontes des tortues Luth» nous indiquions que «l'impact des chiens est une grosse problématique» pour les pontes des tortues sur les plages d...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions