vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Attaque d’une prison à Belém : au moins 21 morts

Attaque d’une prison à Belém : au moins 21 morts

Le complexe pénitentiaire Santa Izabel a subi ce mardi une attaque par un groupe d’hommes lourdement armés, suivie d’une tentative de fuite de détenus et d’un début de mutinerie.

Selon les autorités de l’Etat du Pará, les assaillants ont essayé d’entrer dans la prison vers une heure de l’aprés-midi en utilisant des explosifs avec lesquels ils ont troué deux murs de la prison et ils ont été aidés par de nombreux détenus qui détenaient également des armes.

La Police Militaire est intervenue pour libérer les gardiens pris en otage par les assaillants et les détenus, pour empêcher ces derniers de s’échapper de la prison à l’extérieur de laquelle d’autres complices armés les attendaient et pour contenir un début de mutinerie du reste des prisonniers.

Selon un bilan encore provisoire au moins un gardien, cinq détenus et quinze assaillants sont morts suite à cette attaque perpétrée vraisemblablement par des membres des gangs qui s’affrontent de manière sanglante pour le contrôle de l’aire métropolitaine de Belém .

Le Centre de Récupération Pénitentiaire Santa Izabel reçoit en effet les détenus considérés comme les plus dangereux de l’Etat du Pará et avec 660 détenus pour 432 places il est en état de forte surpopulation.

Un rapport du Conseil National de la Justice datant de février dernier pointait déjà la situation « inacceptable » et « l’extrême vulnérabilité » de cette prison censée être de « haute sécurité » ainsi que le risque d’une « fuite massive » de détenus « réalisée avec un soutien extérieur ».

Des conditions déplorables que l’on retrouve dans la majorité des prisons brésiliennes, sous l’emprise d’organisations criminelles qui s’en disputent violemment le contrôle et où des mutineries massives et meurtrières se produisent très régulièrement (Guyaweb du 13/01/2018).

Photo de Une: l’un des murs de la prison troué par des explosifs (source: Superintendance du Système Pénitencier de l’Etat du Pará)

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Les relations entre Cuba et les Etats-Unis sont « en recul »

Une affirmation du président cubain Miguel Díaz-Canel lors d’une interview télévisée ce dimanche. Au cours de cette interview qui était la première depuis son arrivée au pouvoir en avril ...

Pierre Guirand, l’un des huit mis en examen dans l’affaire des titres de séjour frauduleux de la préfecture, récupère son véhicule saisi !

La Chambre de l'instruction a décidé de rendre au chef d'entreprise Pierre Guirand -un transporteur selon son avocat - son véhicule saisi au cours de l'instruction de l'affaire des titres de séjou...

100e lancement d’Ariane 5

Le lanceur lourd européen Ariane 5 programme son 100e lancement, le 25 septembre à partir de 18h53 heure locale, depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou en Guyane Française. Pour cette 100e, de...

La Chambre de l’instruction a refusé au fonctionnaire, mis en examen pour détention de fichiers pédopornographiques, de quitter le territoire guyanais afin de continuer à consulter le même thérapeute

Jean-François Fritsche, chef de l'unité transports de la Direction de l'environnement de l'aménagement et du logement (Deal) au moment des faits, mis en examen depuis le 18 janvier dernier pour dé...

Comment s’est organisé, «d’un commun accord», le transfert de Léon Bertrand, conduit directement au centre pénitentiaire par les gendarmes depuis Saint-Laurent…

Léon Bertrand a été amené très tôt ce matin depuis Saint-Laurent du Maroni jusqu'au centre pénitentiaire de Rémire à 270 km de son domicile, par des gendarmes, à la suite d'un accord entre l...

Léon Bertrand de retour à la case prison, cette fois à Rémire-Montjoly…

Léon Bertrand a été incarcéré lundi au cours de la matinée à la prison de Rémire. Ses récentes déclarations peuvent-elles constituer un obstacle à un aménagement rapide de sa peine ? ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions