vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

AEX Nelson : le bras de fer continue

AEX Nelson : le bras de fer continue

Les miniers haussent le ton face à la polémique sur la demande d’Autorisation d’exploitation minière (AEX) « Crique Nelson » qui a été reportée en Commission départementale des risques sanitaires et technologique (Coderst). La date de la prochaine Coderst n’est pas encore fixée mais le dossier de la Crique Nelson sur le fleuve Kourou continue à faire grand bruit et pourrait faire boule de neige. Le minier Gauthier Horth, qui a déposé la demande d’AEX dit « Crique Nationale » également dans la commune de Kourou, réagit sur le dossier Nelson. Un référendum lancé par le maire de Kourou François Ringuet, maire de Kourou, a…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • La Sobriete Heureuse

    Quand Gauthier Horth argumente sur l’orpaillage illégal, il sait de quoi il parle !

    Rappelons-nous sa mise en examen, le 27 juin 2015 « pour exploitation minière illégale, blanchiment d’argent, c’est à dire le produit de l’exploitation illégale, exécution d’un travail dissimulé, blanchiment de fraude fiscale sur deux exercices, abus de biens sociaux concernant la société dont il est le gérant » .
    http://www.guyaweb.com/toutes/ce-qua-requis-le-parquet-a-lencontre-de-gauthier-horth/

    Extrait de l’article précité, du seul journaliste d’investigation de Guyane F Farine, : « …la juge d’instruction Madeleine Pfender est allée au delà des réquisitions du parquet en interdisant (…) le président de la FEDOMG, ex-journaliste de France-Guyane, de pratiquer une activité professionnelle en relation avec l’activité minière ».

    Dans un souci de compréhension des lecteurs de Guyaweb, FF pourrait-il nous expliquer rapidement comme GH a t’il pu, malgré tout, rejoindre cette profession d’orpailleur légal !? Où en est cette Affaire instruite par le courageux et ex-procureur Yvan Auriel ?

    Pour ceux qui ont oublié cette affaire incroyable, et qui soutiennent la liberté de ton, lire ce lien :
    http://www.guyaweb.com/actualites/news/justice/le-parquet-va-requerir-la-mise-en-examen-de-gauthier-horth-le-president-de-la-fedomg/

  • pikiboy

    Ça fait des années que les miniers prennent tout le monde pour des c*ns.
    Ils parlent de développer la Guyane ; qui y croient vraiment ?
    Qu’ils développent leur portefeuilles oui, je veux bien y croire. Leur motivation ne fait d’ailleurs aucun doute.
    Combien d’entreprises déclarent vraiment ce qu’ils sortent de la terre ? (et qui est assez corrompus ou aveugle pour y croire ?).
    La DEAL contrôle t’elle réellement le carburant consommé par rapport à l’or déclaré ? (demandons à Monsieur F., chef du service chargé des mines et dont la fille travaille pour ??? je vous laisse chercher…). Et pourquoi ne s’étonne t-on pas de voir ces entreprises légales être toutes en limite de rentabilité (« ha se donner autant de mal pour aussi peu… ») ?
    Combien réhabilitent les sites qu’ils ont pillés ? (« ha pas de chance les garimperos se sont installés, je ne peux plus réhabiliter ! » ou comme dans le temps « ha pas de chance ma boite a coulé, je n’ai ni réhabilité, ni payé les charges sociales…j’ai juste tout pris pour ma pomme ! »)
    Qui demande l’aide à la préfecture ou à la gendarmerie pour faire le ménage puis ne se donne pas les moyens d’aller exploiter ou alors en faisant pire ? (faire descendre ses gars dans les puits des clandos, faut pas déconner…)
    Vous me trouvez dur de taper sur ces « premiers de cordées », ces « chefs d’entreprises » qui « mouillent la chemise » qui travaillent dur pour « créer de la croissance et des emplois »… hé… Vous la sentez l’idéologie ? Vous ne sentez pas un peu qu’on vous la fait à l’envers ? Ils ont créés quoi les types ? Ils ont grillé du carburant, usé des machines et des bonhommes, ils ont mis quelques kilos d’or dans leurs poches et quelques paillettes dans les mains tendues de quelques politiques à convaincre mais le bilan, au final pour notre société, pour notre groupe, pour nous Guyanais ?
    Non mais sincèrement, l’argent de l’orpaillage, vous le voyez-vous ? Je veux dire, à part une sculpture super moche à l’aéroport Félix Eboué ? En passant vous noterez au bas de l’œuvre d’art les noms des copains qui s’associent à cette mascarade.
    Non l’or ne rapporte rien aux Guyanais.
    L’or de Guyane coûte cher même. Combien de plans d’aide, de contrats à la chambre de commerce, de défiscalisation, d’inventaires miniers, du survols pour contrôles complaisants de la DEAL. Je ne parle même pas de coûts environnementaux…
    Combien pour courir après les garimpeiros qui gravitent et trafiquent (de gré ou de force parfois) avec les légaux ?
    Et ne me dites pas qu’ils prennent la place des garimpeiros svp… celui qui croit à ça est un niais ou un préfet à longues moustaches…
    Beaucoup de Guyanais lors des mouvements sociaux parlaient de l’or de Guyane comme d’une solution… Allez chiche, on fait comme au Suriname ou au Guyana ? Eux on tout ouvert, c’est open bar !….. Aujourd’hui ces pays sont-ils « riches » ? Ces pays sont-ils développés ? La jeunesse est-elle mieux éduquée là bas dans des écoles et des universités aux murs couverts d’or ? Allez donc regarder les images sur google earth du coté de Brokopondo ou simplement en face de Maripasoula : ça c’est réel et concret. Et ces communautés sont-elles plus riches aujourd’hui ? Non, elles n’ont rien développé d’autre, ni agriculture, artisanat, commerce, industrie, production culturelle, nada… l’or rempli la tête des hommes, ils ne voient plus que cela, ne pensent plus qu’à ça…
    Je repense à un jeune Aluku de Papaïchton qui me demandait ce qu’il pouvait bien faire d’autre que de travailler dans l’or…. Mais que font les pays qui n’ont pas d’or ? N’y a-t-il d’autres besoin dans notre société ? Artisanat, agriculture, santé, éducation, tourisme, exploitation forestière… l’Or bloque le panorama et devient le seul horizon. Il est temps pour nous de semer d’autres graines et d’autres idées dans l’esprit de nos jeunes.

  • elisa

    Ils ont tous la fièvre de l’or!!!

  • Francois

    triste et lamentable – ce sont encore et toujours les pires canailles – oooops, je voulais dire « kanailles » – qui abiment ce péyi par leurs pratiques sales et proches de l’illégalité. Malgré de rares journalistes et juges lucides et courageux, ces quelques individus déjà riches et arrogants continuent à abimer les criques et les fleuves. Sur ce coup précis, je soutiens l’initiative du maire de Kourou et j’attends avec intérêt les résultats de ce référendum original.

  • Lam

    mortelle pour la Guyane cette soif de l’or destructive…….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Ce débat public a eu lieu et est riche d’enseignements »

Roland Peylet, président de la Commission particulière du débat public sur le projet de la Montagne d'Or, a présidé ce qui a été son deuxième débat en dix ans après celui sur l'enfouisseme...

Mobilisation unitaire pour la santé

Les 17 urgentistes démissionnaires du Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) appellent à une mobilisation unitaire pour la santé le mercredi 27 juin à 8h au départ du CHAR et en direction de...

Montagne d’or : dernières semaines d’un intense débat

Ouvert il y a trois mois sur les chapeaux de roue, en pleine rupture du câble internet guyanais et avec un dossier du maître d'ouvrage encore incomplet (voir Guyaweb du 09/03/2018), le débat public...

Commémoration de la mort du député Justin Catayée

Le Parti Socialiste Guyanais organise une cérémonie commémorative ce vendredi 22 juin, date anniversaire de la mort du fondateur du parti et député de la Guyane, Justin Catayée. « Dans le c...

Le programme de la Fête de la Musique

Plusieurs animations ont lieu en Guyane à l’occasion de l’édition 2018 de la Fête de la Musique ce jeudi 21 juin. Saint-Laurent-du-Maroni, Awala-Yalimapo, Mana, Papaïchton, Cayenne, Rémire...

Verdict «favorable» pour l’AEX Nelson

Reporté en raison d’une irrégularité de l’arrêté désignant ses membres, le Conseil de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) qui devait émettre un avis sur l...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions