vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Crise sociale en Guyane (15 & 16 avril)

Crise sociale en Guyane (15 & 16 avril)

Suivez la situation en direct sur notre live : déclarations, informations pratiques, photos, vidéos… la rédaction est mobilisée. La Guyane vit un mouvement social de grande ampleur porté par des socio-professionnels, des salariés grévistes et différents collectifs de citoyens. Des barrages sont en place dans les communes et le territoire est paralysé… Soyez acteurs de l’information et envoyez-nous vos contributions pratiques à redac [at] guyaweb [dot] com ou via Whatsapp 0694467073

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

22 commentaires

  • elisa

    Aucune confiance, celà sent l’arnaque. J’avais déjà reçu une annonce similaire. Ca ne serait pas par hasard une aide pour le collectif qui nous empêche de vivre et de travailler tout simplement.

  • Enneyac

    Concernant la vidéo : v’là le niveau… À 15 pour finir leurs phrases et un discours d’une affligeante pauvreté.
    Ils réclament plus de sécurité et hurlent sur le nouveau commissaire, où est la logique ?
    Toujours classe ce comportement de la part de policiers cagoulés.

    • xxx973

      j’ai beaucoup d peine à croire que se sont des policiers cagoulés, mais il aurait quand même dût répondre à leurs  » BONJOUR  » apparemment son silence est mal pris, et on ne sait toujours pas de quoi il en retourne…

  • Lematourien

    Gillez Vernet, ancien de Guyane Première, joue un rôle dangereux en devenant le média du collectif

    • Joko

      Radio Péyi fait son travail correctement. Vous auriez préféré « radio mille collines » de 1996 qui poussait à la « chasse aux blancs » ?

  • SMET

    REVENDICATION DU COMITE POU LAGUWYANN DECOLE

    De ce qu’aucune poursuite disciplinaire et/ou pénale ne sera entamée à l’encontre des leaders ou identifiés comme tels de ce vaste mouvement de revendications car ils portent les revendications légitimes, anciennes dans le cadre des manifestations pacifiques

    Est-ce pour ça que 20 000 personnes ont manifesté le 28.03?
    Moi qui croyais que l’on voulait renforcer les moyens de la justice…

  • Lematourien

    Est ce que l’on connait la raison du départ d’Olivier Goudet en France ? Juste pour faire une manifestation avec quelques centaines de personnes ! Je trouve cela étrange! Est ce pour préparer les guyanais de France à venir en Guyane défendre leurs places ? Ou a t il du fuir ?

    • xxx973

      en tout cas, ils ont réussi à mettre + de 50 entreprises sur le carreaux & + de 1000 personnes au chômages, c’ le Pôle-emploi qui doit être content, et le tout en 3 jours, trop fort, alors que l’on pouvait éviter cela…mais c’ pas fini…

    • SMET

      Peut être est il déjà en turquie à l’heure qu’il est, avant de passer la frontière vers la Syrie pour aller lever les troupes et combattre auprès de l’Etat islamique?

  • Joko

    2 millions € pour la pêche, combien de marins guyanais ? l’orpaillage, combien d’ouvriers guyanais ? le transport, combien de chauffeurs guyanais ? serions nous tous des patrons ? Nous bloquons tout et nous réfléchissons ensuite. Continuons le combat mais il est temps de nous mettre au travail.

  • moune

    Monsieur Mika n’a pas à donner d’ordres aux transporteurs puisque les transporteurs sont des électrons libres dit Bertrand Moukin !!!!
    Libre de quoi ? De faire chier toute la population ? De mettre la Guyane en péril ? De désunir ce qui était uni ! Nous n’avons pas les mêmes intérêts Monsieur Moukin !

    MIKA ne nous déçoit pas, nous avons accordé notre confiance aux 500 frères, pas aux transporteurs qui entendent mener le mouvement en bloquant par ci par là au gré de leurs envies ! Ils sont incapables de réfléchir avec leurs gros engins ! Remettons les choses à leurs juste place et cessons cette guerre des égos, ce n’est pas le moment !

    Dans l’état actuel, les barrages ne se justifient pas. Tout ce qui traîne, pourri… Faut sortir par la petite porte pour mieux rebondir, uni et mettre le futur gouvernement face à ses obligations.

    Nous sommes passés à la phase Elections Présidentielles et le monde, les médias nationaux et internationaux sont passés à autre chose ! Tout ce qui traine,…

    Que les transporteurs aillent sur la Carapa, le seul endroit où il y a encore un gros enjeu !

    Dans ce mouvement populaire pour la sécurité, la santé, l’éducation, la formation, la jeunesse, les rattrapages structurels nous avons en majorité adhérer au combat des 500 frères. Nous les avons porté et nous les portons encore ! Mais dans cette déballage médiatique, face à ce rétropédalage, face à cette guerre des égos à peine larvée, ne vous servez pas de la population ! Ce combat n’est pas la cause des transporteurs ! C’est un collectif uni dans le combat, rien d’autre.

    La population a choisi de fait, MIKA MANCEE comme leader charismatique de ce mouvement juste et noble, pas ce dit transporteur qui s’auto proclame Président des Barrages.

    Recentrons les enjeux, ne les laissons pas aux dictas des seuls transporteurs et d’un mec pas crédible, traînant tant de casseroles derrière lui…

    • Stiwi973

      Je suis globalement d’accord avec vous.
      En revanche je le suis beaucoup moins avec votre sentiment que « La population a choisi de fait, MIKA MANCEE comme leader charismatique de ce mouvement ».
      A la limite au début peut-être, mais ces derniers jours il s’est totalement décrédibiliser avec ses mensonges contradictoires sur ce qui s’est passé au sein du « collectif ». Il est déjà devenu un politique, avec un langage de politique et les objectifs d’un politique.
      C’est bien dommage !

    • SMET

      Mika?
      A partir du moment ou Mika a demandé à la population de retirer le drapeau français de la prefecture, pour le remplacer par le sien avec une etoile rouge, et qu’il s’en est suivi l’agression violente du commissaire…

      À partir de ce moment, Mika a montré son vrai visage,
      celui d’un extrémiste : il a perdu toute légitimité auprès de la population…

      • Stiwi973

        Je ne savais pas.
        L’info est sûre ?

      • moune

        MIKA a enlevé le drapeau français pour le remplacer par celui de nos couleurs ? On n’en a pas parlé aux infos, on a tronqué ces images.
        On ne nous dit pas tout, pourquoi ? Comme on ne nous dit pas que des cons ont foutu le feu au carbet d’attente des finances publiques de Baduel !
        J’aimerai comprendre…

  • moune

    Et oui MIKA et les 500 semblent pris entre les griffes des transporteurs. De contradictions en démentis, de mises au point à la langue de bois, nous sentons qu’ils perdent pied . Tout part en couille. On ne nous dit pas la vérité ! Ne laissez pas ce combat aux transporteurs qui manipulent maintenant le mouvement. Barré, pas barré, ouvert pas ouvert. Le maître barrage a dit non pour Suzini, il n’était pas au courant, il n’a pas eu l’info… La belle affaire ! A d’autre ! Lui qui depuis plusieurs semaines donne ses directives sur Radio Peyi, il n’est pas celui qui décide, il transmet dit–il, mais on sent que c’est lui qui tire les ficelles. Tout n’est que mensonges et manigances. Ces barrages n’ont plus de sens, ça nous entrave dans notre quotidien. MIKA et les 500, écoutez la population qui vous suit encore. Ne meurtrissez pas davantage la Guyane et vous les Transporteurs, ne prenez pas le mouvement en otage…

  • Stiwi973

    Je suis outré : J’ai posté un commentaire sur France Guyane où je disais mon mécontentement qu’il n’y ait que peu ou pas d’article de fonds sur les événements et aucun contradictoire.
    Le commentaire a été publié puis supprimé au bout d’une heure.
    Le peu de respect que j’avais pour leur « journalisme » est définitivement perdu : visiblement aucune volonté d’accepter la critique et encore moins d’en tenir compte.

    • Joko

      Rien de nouveau dans la pravda lokale, c’est représentatif de l’ambiance qui règne. Ils laissent pourtant passer des commentaires haineux. A croire que leur rôle est d’attiser les braises…

  • Lam

    dommage cela avait commencé de façon formidable et comme toujours certains bossent de façon égoiste…il y a tant de façons d’avancer sans mettre en péril le pays, ne pas oublier qu’il est fragilissime et que ce n’est pas la métropole qui aidera en cette époque d’élections… reprenez vous en mains, continuez ce génial rassemblement et évitez de continuez à mettre à mal les toutes petites entreprises…. mettez en ce moment les « ego » sous le boisseau pour la Guyane que nous aimons tous tellement….

    • xxx973

      c’ vrai, bien dis, ils sont en train de tout gâchés, et ça va nous couté la peau des C******, alors qu’il y avait d’autres solutions, pauvre Guyane…

      • Joko

        L’objectif du MDES/UTG n’est pas de faire avancer la Guyane, encore moins de la faire décoller, mais uniquement de prendre le pouvoir. Les dommages collatéraux, ils s’en moquent. L’avenir des leaders et celui de leur famille est assuré, ils ne prennent aucun risque, un siège leur est réservé au soviet suprême. Le travail, le vrai, ils ne savent pas ce que c’est, ça fait tellement longtemps qu’ils brassent du vent.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ils ont leurs chances au Tour de Guyane

Le tour du Littoral débute ce week-end, du 19 au 27 août. Parmi les dix équipes locales et 9 équipes invitées qui prendront part à cette 28 édition dont le précédent vainqueur est le Guadel...

Un vol direct relie Cuba à Paramaribo

Destination Cuba – Au départ de Paramaribo, la capitale surinamienne, les villes cubaines de La Havane et Santiago de Cuba seront reliées par des vols directs à partir de la fin août. La comp...

Montagne d’or : un débat public au 4e trimestre 2017

C'est le timing annoncé lundi par la compagnie minière Montagne d'or qui «souhaite engager un dialogue ouvert avec le public directement concerné par le projet de mine industrielle en Guyane, et p...

Les étapes du Tour de Guyane analysées par Steeve Stanislas, président du RMB

Le tracé du tour cycliste de Guyane vu par un ancien coureur de l'élite guyanaise aujourd'hui président du Rémire Montjoly Bike (RMB), une des 10 équipes locales participant à la 28 édition du ...

Un nouveau « dircab » à la préfecture de Guyane

La valse des chaises musicales continue. Après l’annonce de l’arrivée le 28 août d’un nouveau préfet, Patrice Faure, directeur général de la police à la préfecture de police de Paris, en...

Le Conseil constitutionnel « valide » le recours en annulation de Davy Rimane

Le recours en annulation est validé pour Davy Rimane, candidat sans étiquette battu de 56 voix aux élections législatives par Lenaïck Adam, candidat de La République en Marche (LREM), dans la d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions