vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Appel à boycotter des entreprises «complices»

Appel à boycotter des entreprises «complices»

C’est une sacrée chasse aux sorcières en cours sur les réseaux sociaux via des groupes sur Facebook et sur WhatsApp. Des appels ont été lancés pour boycotter des entreprises «complices» qui étaient en faveur du mouvement Pou La Gwiyann cirkulé (Pour que la Guyane circule) durant la mobilisation sociale. Plusieurs entreprises sont ciblées pour avoir manifesté en faveur de la levée des barrages lors du mouvement social qu’a traversé la Guyane durant près de cinq semaines. Initiés par le Collectif Pou Lagwiyann cirkulé, des appels à manifester s’étaient traduits par une marche à Kourou le 12 avril et un rassemblement…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

23 commentaires

  • Gaspard

    Des méthodes staliniennes venant des frustrés de cette belle mobilisaton. On peut être d accord ou pas avec M. Burlot mais on ne peut être qu admiratif d une prise de position courageuse pour défendre des entreprises et des salariés. Ce mouvement à montre que les grandes figures de la société ont brilles par leur absence de prise de position courageuse.

  • Joko

    Complices de quoi ? ces entreprises n’étaient pas contre la mobilisation, elles n’étaient pas d’accord avec la forme adoptée. Ce mouvement devient totalitaire. La chasse aux entreprises aujourd’hui, quelle chasse pour demain ? pitoyable.

  • karomama

    Et bientot …
    Quoi?
    Des charters direction la metropole ?
    Pour les dissidents..
    la democratie ca se dit comnent en creole?

  • Gaspard

    C est pas ceux qui aboient le plus qui mordent le plus….Lao tse.

  • mycho

    Méthodes Staliniennes, totalitaires… : que dire de plus ? Vous en avez déjà suffisamment dit.
    C’est suffisamment éloquent.
    Regardons juste ce qui se passe à EDF et vis à vis de la population (et cliente) captive en ce moment. Las…

  • Jo

    De toutes façons ils continuerons à fréquenter leurs établissements car c’est pas eux qui vont créer des entreprises

  • Lematourien

    Il faut boycotter le vieux montmartre et la base de loisirs la mangrove appartenant à José Mariema

  • xxx973

    ils n’ont pas compris que les touristes apportés les devises…nous auront des augmentations d’impôts… après ils diront q la vie est chère… c’ dommage pour eux…

  • Frog

    Et la liste des profiteurs de guerre? carrefour qui nourrit les barrages en échange de la possibilité de rester ouvert… STP /loc Manu le transporteur(Martiniquais…) qui menace ses clients de blocages si on ne lui donne pas plus de travail ….Tchiiiipppp alors boycottons nou mem ,nou bon ka ça!
    et puis tiens tant qu’ on y est ,boycottons les entreprises (sous traitantes) des femmes de certains agents EDF! ahou… ahou…

  • yayamadou

    Afficher publiquement une opinion différente de c’elle qui est imposée est avant tout un acte democratique qui plus est, réservé a ceux qui ont des « coui…. »
    Ceux qui sont a l’origine de cette liste font en réalité la promotion de ces entreprises qui je vous le rappel etaient en total adequation sur le fond du mouvement mais en désaccord sur la forme et notament les barrages. Effectivement se sont des chefs d’entreprises soucieux de sauvegarder les emplois et dans l’obligation de faire face a de nombreuses charges qui servent entre autre a payer le salaire de certains fonctionnaires ou assimilés tel que EDF qui nous empeche encore de travailler parsqu’ils souhaitent que leurs jours de greve soient payés.
    J’espere que la direction tiendra bon, ainsi vous comprendrez peut être les consequence d’un tel blocage.
    Et oui tout travail merite salaire, mais pas l’inverse, en tout cas dans la vraie vie et non pas dans c’elle des assistés. …..
    Donc merci pour la diffusion de cette liste des entreprises qui se sont courageusement mobilisé pour DEFENDRE les vraie intérêts des GUYANAIS.

  • goeland

    Les méthodes de ces petits staliniens sont connues depuis toujours; frustrés, bêtes et arrogants; nationalistes énervés et fascisants mais planqués dans des administrations bienveillantes. Et ce n’est pas l’apanage de notre belle Guyane, en métropole ça tourne autour de 50% visiblement.
    Heureusement,. leur pouvoir d’achat est au niveau de leur intelligence. Donc boycotter comment? Aller, coucouche panier MDES, UTG, etc.

  • SMET

    23 mars 2017
    Ce jour là et pour une durée de presque un mois, la guyane cessa d’être une démocratie.

    Que cela déplaise à lire, et surtout à accepter, la population a été victime d’une gigantesque opération de manipulation des masses.
    Durant près d’un mois, on nous a amené à croire l’incroyable, à accepter l’inacceptable.
    Nous priver de centaines de nos libertés fondamentales c’était pour notre bien: circuler, travailler, voyager, entreprendre devenaient dérisoire.
    On nous a fait croire des absurdités, qu’une entreprise se devait d’être capable de pouvoir tenir 2 mois sans activité, ce sans quoi elle ne méritait pas d’exister. Que la révolution de tous les Dom était en marche, et commençait par la guyane…

    Un groupe de mercenaires a capté notre bienveillance, notre admiration, notre adhésion.

    Si je dis que : « Cela ne s’est pas passé à Berlin en 1933, cela c’est passé à Cayenne en 2017 ». On va m’accuser de comparer les comités à des nazis…

    Il est cependant prouvé que la manipulation des masses est le propre des régimes totalitaires.
    La guyane vient de connaître une manipulation des masses, il est temps de se poser la question de savoir si nous n’avons pas créé, mis en place et défendu un régime totalitaire?

    Les erreurs du passé se répètent souvent, ne l’oublions pas, préservons notre liberté.

    • karomama

      Smet
      vous avez oubliez de preciser la magnifique « retenue » des medias , leur hauteur de vue , leur impartialite, la qualite de leurs commentaires, la diversite d’opinion, leur liberte…
      Et leur grande comprehension des opinions divergentes les debats contradictoires la diversite des intervenants…
      depuis la fin des « hostilites » j’achete france-guyane ..oups « la pravda »…j’ecoute en boucle la radio …
      et je ne raterai pour rien au monde la Premiere ..symbole d’humanisme et de professionnalisme…

  • Gevila973

    Ce groupuscule d’activistes révolutionnaires (mais avant tout extrêmement paresseux !!!) ne veut qu’une chose : pourrir, casser, détruire, tuer la Guyane et ceux qui veulent la faire s’épanouir, bondir en avant et vivre.
    Les seules chose qu’ils sont capables de faire sans se plaindre c’est jouer aux dominos et à la belote sur les barrages et autres piquets de grève.
    Il serait temps de les dégager. Il y aura des gens courageux pour travailler à leur place.

  • libre

    Consternant effectivement, ce boycott, qui va à l’encontre d’un débat contradictoire, libre et éclairé, dans notre société guyanaise. Cela dit, il ne faut pas non plus tout caricaturer : s’il y a eu aussi, parfois, un manque de démocratie, de représentativité, et d’expertise parmi les « collectifs », et le collectif central, il y a eu tout de même un vrai mouvement populaire, avec à l’arrivée un certains nombre d’avancées dans le « plan d’urgence ». Quant aux « mesures supplémentaires » (2,1 milliards), elles sont beaucoup plus incertaines. De tout cela, il faut pouvoir débattre sereinement, et en finir avec cet esprit de pensée unique symbolisé à mon avis par ce appel au boycott.

  • Bledeur

    GUYAWEB…
    Après le « vol chez un élu PSG », encore un non sujet. Vous vous basez sur des ragots d’un réseau social non administré, pire que la twittosphère.
    Derrière ça, addict que nous sommes, nous nous lançons dans la course aux commentaires délétère, haineux…
    Quel est le rôle de chacun dans ce stupide balai ?!
    Je suis et reste abonné à votre site d’information ; ressaisissez-vous.
    Bonne journée.

    • Stiwi973

      Je comprends le sens de votre commentaire Bledeur.
      Mais malgré tout cet article permet de comprendre ce qui pousse certains à des actes idiots voire dangereux : destruction du bien public (EDF), jets de cocktails molotov et j’en passe. Ces infos montrent la responsabilité qu’on les meneurs de ces mouvements sur ces actes malveillants – quand bien même ils ne les ont pas fait eux mêmes – du fait de leurs discours idéologiques et extrémistes sur des esprits faibles.

    • Joko

       » le rôle de chacun dans ce stupide balai ?! » c’est de balayer devant sa porte. Vous devriez vous y mettre.

  • Desijose

    Ecoeurée, dégoutée, la Guyane va finir au fond du fond du trou.
    Barbichette et son équipe de bras cassés seront bien dans l’incapacité intellectuelle de proposer quoi que ce soit de raisonnable pour sortir de ce gouffre. Ils n’ont dans leur culture que le « cépamafotecelafotalotreetaletafrançais » qui les nourrissent grassement.
    Au moins ils pourront profiter de leur retraite parce que c’est pas le travail qui les aura épuiser.Et puis faire de belles croisières, aller à Miami et je sais pas trop quoi encore, qui fait partie de leur train de vie pour épater la galerie. En plus ils auront tout loisir de choisir les dates,

  • laurentg

    Commençons déjà par boycotter les grandes entreprises qui exploitent la Guyane et envoient tout l’argent vers la métropole (faisant de l’économie guyanaise une économie coloniale) et après on verra pour boycotter les entreprises Guyanaises.
    A commencer par les békés martiniquais, puis les multinationales étrangères, puis les multinationales française et éventuellement les grandes familles guyanaise (mais elles ne représentent pas tellement dans la balance par rapport au PIB guyanais…).
    Après je pense que les gens qui ont des méthodes fascistes peuvent comparaitre devant la justice, mais je doute du fait qu’ils soient sanctionnés…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Législatives : « neutralité politique du Kolektif »

La fin du dépôt des candidatures aux élections législatives des 10 et 17 juin prochain a eu son lot de surprises. Dans les première et seconde circonscriptions de Guyane on retrouve des candidats...

Justice guyanaise : l’exécution des amendes pose également problème

Second volet de notre feuilleton sur les difficultés rencontrées par l'institution judiciaire en Guyane. Après l'affaire des 2 000 jugements qui ne seront jamais exécutés (voir cet article mis...

Mickaël Mancée : « il y a des personnes au sein du Collectif qui étaient plus déterminées que d’autres à pourrir le mouvement »

Ancien membre des 500 Frères, ancien porte-parole du Collectif Pou Lagwiyann Dékolé, chouchou des médias nationaux, Mickaël Mancée a remis définitivement son arme de service au sein de la poli...

Plus d’un tiers des établissements de Guyane qui peuvent y prétendre sont d’ores et déjà autorisés à recourir au chômage partiel

Guyaweb avait déjà révélé jeudi des chiffres inédits sur le recours au chômage partiel en Guyane autorisé systématiquement par la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de l...

2 000 jugements rendus au tribunal de grande instance de Cayenne ne seront jamais exécutés, série en cours…

Guyaweb s'est procuré un document bigrement intéressant sur le fonctionnement de la justice en Guyane. Il s'agit du compte-rendu d'une récente réunion entre diverses autorités judiciaires, not...

19 candidats aux législatives

Ils seront 19 candidats* à se lancer pour les élections législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin prochains en Guyane et dans les Outre-mer, un jour avant l'Hexagone. La date de dépôt d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions