vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

En raison du conflit, les surcoûts du spatial européen pourraient déjà se chiffrer à plus de 22 millions d’euros !

En raison du conflit, les surcoûts du spatial européen pourraient déjà se chiffrer à plus de 22 millions d’euros !

A combien se chiffrent, pour le spatial européen, les surcoûts liés au blocage, depuis déjà 32 jours, du centre spatial guyanais (CSG) ? Comme l’avait révélé Guyaweb le 26 mars dernier, dans une période prévue pour trois lancements (Ariane le 21 mars, Soyouz début avril et encore Ariane le 25 avril) finalement tous reportés sine dié, le directeur délégué du CNES Joël Barre avait confié à l’auteur de ces lignes que le spatial était « en train d’engager 500 000 euros par jour ». Un ordre de grandeur que la société Arianespace qui commercialise les lancements, contactée par nos soins en fin…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Francois

    il faut stopper ces inutiles barrages qui font du mal à la très grande majorité des guyanais. Quelques propagandistes professionnels excitent le peuple qui bêtement croit les promesses des encagoulés et autres meneurs. Reprenons l’école, le travail, la culture, la vie solidaire – les pertes économiques ont déjà été énormes !

  • Nemo

    Une somme que le collectif des Toukons, par la voix de son maître chanteur, s’engage à rembourser intégralement. Tout comme le collectif Pou Lagwiyann rakolé s’engage à indemniser les pertes des entreprises, victimes collatérales de ce grand élan de solidarité nationale. Et que dire de l’action exemplaire de l’Etat qui, par son immense mansuétude et son admirable pusillanimité, aura permis que cette mascarade populiste dure presque aussi longtemps qu’un carnaval ? Nul doute que nos partenaires commerciaux et étatiques auront apprécié ce pathétique spectacle ! Pour sûr que l’on aura décollé, on a même atteint des sommets de bêtise, de ridicule et de manipulation !
    Par respect pour les entreprises de Guyane blessées ou assassinées, nous devrions exiger des excuses publiques, depuis le balcon de la Préfecture, de la part de cette bande de fossoyeurs de l’économie.

  • Desijose

    Tout à fait d’accord avec vous 2, il est grand temps que tout ce cirque cesse(et malheureusement sans doute trop tard).
    Comment les Guyanais n’ont-ils pas senti l’entourloupe qui se profilait dès les premiers jours

  • Stiwi973

    Ne soyez pas Mauvaise langue : le fonds pour soutenir les victimes économiques des méthodes du collectif se montent à 7 000 euros !
    Pas sûre que ça suffise…
    PS : dans les donateurs je n’ai pas vu Mangal, Mariema, Vanoukia, ect (sûrement des donateurs anonymes)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vu de Paris : les parlementaires guyanais font leur rentrée au Palais-Bourbon

Les députés guyanais – sortant comme primo-élu – ont fait leur rentrée cette semaine à l'Assemblée nationale. Gabriel Serville et Lenaïck Adam n'ont pas longtemps profité de l'émotion li...

Délivrance frauduleuse de titres de séjour : ce qu’il ressort de l’audience de Pamela Cinna, fonctionnaire de la préfecture, devant le juge

Guyaweb a assisté à plusieurs audiences de mis en examen devant le juge des libertés et de la détention (JLD) mercredi soir dans cette affaire de filières présumées permettant la délivrance fr...

Deux fonctionnaires de la préfecture, une dirigeante d’entreprise et un transporteur mis en examen et placés en détention provisoire dans l’affaire des faux ayant abouti à la délivrance de titres de séjour

Pamela Cinna fonctionnaire au bureau de l'immigration à la préfecture de Cayenne, Marcel Fléchel, fonctionnaire de la même préfecture, Christine Paris (épouse Huguenin) chef d'entreprise et Be...

Marie-Laure Phinéra Horth, maire de Cayenne, soupçonnée, selon le parquet, d’avoir perçu durant plusieurs années son salaire d’orthophoniste à l’hôpital sans y avoir été présente

C'est un petit coup de tonnerre qu'il convient néanmoins de prendre avec les précautions d'usage. Dans l'après-midi, le procureur de la République, Éric Vaillant, par communiqué, a confirmé...

Le gouvernement Philippe II nommé

Le second gouvernement Philippe vient d'être annoncé par le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler. Sur fond de soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires des eurodéput...

166 espèces de la faune de Guyane sont menacées

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) viennent de publier la "Liste rouge des espèces menacées", qui fait le bilan de...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions