vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Léon Bertrand moitié Lance Armstrong, moitié Richard Virenque : « lorsqu’on regarde mon dossier, on ne peut pas dire qu’il y ait enrichissement personnel…»

Léon Bertrand moitié Lance Armstrong, moitié Richard Virenque : « lorsqu’on regarde mon dossier, on ne peut pas dire qu’il y ait enrichissement personnel…»

Au cours d’une conférence de presse donnée jeudi après-midi à la mairie de Saint-Laurent du Maroni, Léon Bertrand se sera en fait assez peu étendu sur le fond du  dossier judiciaire des pots de vin et marchés truqués de la CCOG, une affaire judiciaire qui lui vaut aujourd’hui une condamnation définitive en France à trois ans de prison ferme, 80 000 euros d’amende et la prochaine perte de ses fauteuils de maire (1) et de président de la CCOG ainsi que celui du droit de vote pendant un bon moment au regard des trois ans de privation de droits civiques,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Jmc
    14 septembre 2018

    J’aime beaucoup le titre de cet article qui condense remarquablement les propos de LB.
    A l’écoute hier de ses propos on ne pouvait s’empêcher de sourire de son culot et de sa candeur lie à une interprétation tout à fait personnelle des faits et du système judiciaire.
    La fin aussi est hilarante puisque LB nous dit en quelque sorte que dans cette affaire au final Dieu reconnaîtra les siens à l’heure du seul vrai jugement, le dernier et sans appel celui la.
    Ce qui manque quand même dans cette conférence c’est quelques mots sur Myrtho Fowel mais là…..amnésie totale.

  • Stiwi973
    14 septembre 2018

    Ce qui me m’interpelle le plus c’est le nombre de contribuables qui le soutienne et considère que voler notre argent (l’argent public) n’est pas si grave…
    J’avoue y perdre mon latin !

  • Francois
    14 septembre 2018

    un voleur reste un voleur ! que ce soit un oeuf ou un zébu, les politiques ne doivent pas voler l’argent public – ni l’argent privé … Un beau geste de la part d’une kanaille prise la main dans pot de confitures serait de dire « ok, j’avoue, je regrette, et je demande pardon – je vais travailler dur pour rembourser ! « 

  • Alessandro de Sousa Alencar
    17 septembre 2018

    Qui?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions