vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le fossé se creuse autour de la Montagne d’or

Le fossé se creuse autour de la Montagne d’or

Il y a ceux qui veulent que le projet soit abandonné une bonne fois pour toute et ceux qui parlent de le revoir pour « l’améliorer ». Le débat public qui a duré quatre mois en Guyane aura au moins permis d’aboutir à une conclusion : le projet ne se fera pas en l’état. Mais la question « se fera ou ne se fera pas ? » reste entière et c’est bien cela qui divise les deux camps. « Nous espérons le meilleur tout en préparant le pire… » tweetait Yanuwana Tapoka (également connu sous le nom de Christophe Pierre), leader de la Jeunesse autochtone et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois
    10 septembre 2018

    Le Grand Conseil Coutumier (Peuples Amérindiens et Bushinengué) a déjà par trois fois donné un clair et fort avis négatif à ce projet industriel russo-canadien. Est-ce qu’il y a un problème de compréhension des mots « avis négatif » ?
    Les habitants de Guyane (au moins 7 sur 10) ont clairement dit qu’ils ne voulaient pas de ce projet dans son ensemble ! Personne n’est interessé à discuter d’une fosse de 320 m ou 315 m ou 325 m – simplement on ne veut pas de fosse du tout !

  • Remi973
    10 septembre 2018

    De quoi parle t’il ?
    Georges Patient :  » La#Guyane Française seul territoire du plateau des Guyanes sans aucune autorisation d’exploitation minière. »
    Les orpaillage légaux exploiteraient leurs mines sans autorisation ?!?!?!?!?

  • pikiboy
    10 septembre 2018

    Le fossé se creuse entre une minorité qui pense tirer profit de ce projet et une majorité qui sait qu’elle en paierai le prix….
    Souhaitons à minima que ce fossé soit juste assez profond pour que les premiers y tombent et prennent un bon bain… cyanuré…
    à votre bonne santé !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions