vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Mobilisations…ce qu’il faut savoir

Mobilisations…ce qu’il faut savoir

Depuis le jeudi 16 mars, la Guyane est à l’heure d’une mobilisation sociale portée par des socioprofessionnels, des salariés grévistes et des collectifs de citoyens revendiquant  » «l’intérêt général du pays Guyane». Des barrages sont érigés dans plusieurs communes à Kourou, Cayenne, Saint-Laurent…Suivez notre live !

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

19 commentaires

  • Johann

    La question importante :
    Les barrages seront-ils levés le soir comme hier à Kourou ou seront-ils maintenus H24 ?

    • KLS

      Bonjour,
      La levée des barrages n’a pas été communiquée comme pour Kourou.
      L’UGTR indique que « pour l’heure c’est H24! »

  • Vex

    A Saint-Laurent, des jeunes ont mis-en place un barrage au niveau de l’entrée du quartier Vampire… Mobilier urbain dégradé, câble arraché… Mais le super champion (le Maire) est intervenu (car lui peux circuler comme ce sont ces soutiens qui bloquent) et tout est rentré dans l’ordre… Jusqu’à ce soir… Le problème est que la majorité de la population de l’Ouest (qui ne parle pas forcement le français et encore moins le créole) ne connait pas la raison de ces bloquage, les jeunes sont livrés à eux-même dans la rue et c’est très inquiétant pour la suite…

  • Johann

    Le vol CAY ORY d’Air France de ce jour à f

  • Johann

    fait demi-tour pour retourner sur Paris.

  • Frog

    Dites moi mes 500 frangins qui luttez pour une meilleure application des décisions de justice et contre l’insécurité pourquoi ne pas plumer le derrière du petit toucan Mariema coupable de favoriser l’entrée d’immigrés en Guyane (affaire des faux papa chinois) il n’a rien à faire sur les barrages! Et Léon Bertrand pourquoi ne pas exiger son incarcération suite au mandat de dépôt prononcé par la justice? SOYEZ COHERENT FAUTE DE QUOI VOUS NE SEREZ PAS CRÉDIBLES AUX YEUX DE LA POPULATION OU doit on comprendre que votre désir de justice est sélectif?

  • SMET

    Avec la prise en otage de la population de ce jour, les manifestants ont oublié les leçons de 2009. A l’époque, nien des entreprises avaient du se restructurer ou bien fermer, bien des gens se sont retrouvés sur la paille, seules les grosses fortunes basées aux Antilles en ont tiré profit en venant s’implanter en Guyane, devenu pour eux « le nouvel eldorado »…
    Se manifester dans des réunions internationales, bloquer la fusée, bloquer des structures administratives, refaire le marché dans la ville c’est une chose, mais bloquer le peu d’économie privée qui survit en Guyane, c’est un véritable suicide économique…
    Qui va payer les salariés licenciés, les petites entreprises liquidées?
    Les fonctionnaires en disponibilités, les élus grassement payés, les bénéficiaires du RMI sont ils impactés???
    Autant cette gréve avait des chances d’obtenir un bon résultat sans occasionner de gros dégâts, autant le résultat à venir risque d’être très inférieur au préjudice à venir pour l’économie locale !!!

  • moibeni

    Je ne m’étais fait traiter de nom d’oiseaux il y a quelques temps mais on est arrivé au point prédit. Prochain épisode qu’attendent l’Etat et beaucoup d’élus c’est la bavure ( un peu aidée), et donc « l’obligation » de rétablir l’ordre pour le « bien » des populations.
    Félix Eboué fermé à la navigation aérienne, une blague ! dans le sens départ pour éviter une hémorragie de ceux qui en ont les moyens mais le prochain gros porteur pourra atterrir pour déposer ce qu’il faut en forces de maintien de l’ordre pour faire le ménage.
    Bloquer les rond points c’est bien bloquer la piste va devenir une question de survie pour le mouvement.

  • Joko

    Les ministres n’ont qu’à se déplacer. Pour une fois, ils ne se contenteront pas de faire du tourisme. Ils auront un vrai sujet de discussion et des vrais projets à mettre en place. Les gouvernements successifs se sont trop moqués de nous. Malheureusement ce mouvement parti d’un raz le bol justifié de la population contre l’insécurité commence à être récupéré politiquement. L’UTG va souffler sur ses braises habituelles. L’état, une fois que la fusée aura décollé, va jouer le pourrissement. Un embrasement serait néfaste pour tous, sauf pour les bandits, ça va de soi.

    • Julius

      Mr JOKO, comment voulez vous que les ministres viennent si l’aéroport est bloqué et que les avions ne peuvent pas venir?

  • Johann

    Un barrage de fortune a été monté au rond point du lac de Bois Chaudat (en venant de Pariacabo) par des jeunes qui ont renversé des poubelles. Je ne sais pas si eux aussi demandent un « droit de passage ».

  • moibeni

    Etât ? Ministres ??? dans un mois ils font leurs valises, vous pensez qu’ils vont pouvoir ou vouloir agir mis à part faire des promesses. Ils sont bien trop occupés à se recaser. La montagne va accoucher d’une souris.

  • moibeni

    photo à conserver. Forces de l’ordre en ordre de marche en état d’urgence vigipirate rouge devant un barrage en feu dans quartier sensible.
    tenue : chemisette, casque pour certains pas pour tous, un avec un gilet, on va faire une promenade de santé ?

  • moibeni

    Non, on reviendra quand il fera nuit sans les médias. Décidement, c’est toujours les mêmes ficelles. Rumeur ? des renforts arriveraient de métropole.

  • Flux

    Rhâââ ! Toujours pareil ! Amateur de bon vin, j’attends la livraison d’un St-Estephe 2008 cuvée prestige en direct du producteur, et vlà-t-y pas que sa dégustation est clairement compromise ! Non mais vous savez combien ça coûte, ce genre de breuvage ?

  • FRED66

    La Guyane se Haïtise ? Personne ne se rend compte de ce qui se passe ? La violence crée la violence et nos « frères » se conduisent comme 500 tontons macoutes. Ils font la loi (du plus fort), obligent les commerçants à fermer et encouragent les exactions.

  • Joko

    Les 500frères se sont attelés à une lourde tâche. Il leur reste encore beaucoup de travail pour lutter contre la délinquance. Elle est installée pour longtemps dans l’état d’esprit d’une partie de nos jeunes. La politique de minimisation de leurs actes n’y change rien, bien au contraire. Mettre en place des barrages filtrants payants et racketter ceux qui veulent passer nous montre qu’ils n’ont rien compris. Triste mentalité de voyous.

  • GZ

    Tout le contraire, Joko.
    Nos jeunes et moins jeunes ont tout compris. Ils prennent l’exemple venu d’en haut et prennent leur place dans la réalité.
    Ils constatent a façon dont les choses fonctionnent (politique, administration, opacité, corruption, détournements, démagogie) et s’y font instinctivement. Ils s’y accomodent. Ils n’ont pas besoin d’une analyse poussée des causes du désastre.

    Quelle différence entre l’extorsion aux péages payants et l’irresponsabilité absolue accordée à des fonctionnaires corrompus ?
    C’est que les péages payants coûtent moins chers…

    Je trouve plus grave l’absence de sanction en cas de faux et usage de faux ou le racket officiel que les péages payants mis en place par ces jeunes.
    Pas vous ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vu de Paris : les parlementaires guyanais font leur rentrée au Palais-Bourbon

Les députés guyanais – sortant comme primo-élu – ont fait leur rentrée cette semaine à l'Assemblée nationale. Gabriel Serville et Lenaïck Adam n'ont pas longtemps profité de l'émotion li...

Délivrance frauduleuse de titres de séjour : ce qu’il ressort de l’audience de Pamela Cinna, fonctionnaire de la préfecture, devant le juge

Guyaweb a assisté à plusieurs audiences de mis en examen devant le juge des libertés et de la détention (JLD) mercredi soir dans cette affaire de filières présumées permettant la délivrance fr...

Deux fonctionnaires de la préfecture, une dirigeante d’entreprise et un transporteur mis en examen et placés en détention provisoire dans l’affaire des faux ayant abouti à la délivrance de titres de séjour

Pamela Cinna fonctionnaire au bureau de l'immigration à la préfecture de Cayenne, Marcel Fléchel, fonctionnaire de la même préfecture, Christine Paris (épouse Huguenin) chef d'entreprise et Be...

Marie-Laure Phinéra Horth, maire de Cayenne, soupçonnée, selon le parquet, d’avoir perçu durant plusieurs années son salaire d’orthophoniste à l’hôpital sans y avoir été présente

C'est un petit coup de tonnerre qu'il convient néanmoins de prendre avec les précautions d'usage. Dans l'après-midi, le procureur de la République, Éric Vaillant, par communiqué, a confirmé...

Le gouvernement Philippe II nommé

Le second gouvernement Philippe vient d'être annoncé par le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler. Sur fond de soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires des eurodéput...

166 espèces de la faune de Guyane sont menacées

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) viennent de publier la "Liste rouge des espèces menacées", qui fait le bilan de...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions