vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

« HARO SUR LE BAUDET » : Le Musée des cultures guyanaises nous écrit…

« HARO SUR LE BAUDET » : Le Musée des cultures guyanaises nous écrit…

Marie-Paule Jean-Louis, la directrice du Musée des cultures guyanaises nous a fait parvenir un droit de réponse à la suite de notre article mis en ligne le jeudi 15 décembre dernier et intitulé : « Quand le Musée des cultures guyanaises prévoyait d’ajouter des jours de congés à ses agents en cas de jours fériés tombant scandaleusement le week-end ». Nous publions l’intégralité de cette réaction. HARO SUR LE BAUDET Le 27 octobre dernier, une brève du France Guyane visait le Musée des cultures guyanaises sous le titre « Il pleut, il pleut des congés ». Le 16 décembre, c’est Guyaweb qui remet…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Joko
    25 décembre 2016

    Apparemment, vu l’ardeur avec laquelle sont étudiées les récupérations de jours fériés, faire vivre notre culture guyanaise est un labeur harassant. J’espère pour eux que les salaires sont à la hauteur de la sueur. J’avoue qu’en lisant ce droit de réponse, quelques larmes me sont venues. Adoptons rapidement la législation belge… sur les chantiers du BTP.

  • Jmc
    25 décembre 2016

    Argumenter en prenant pour exemple la législation belge, il faiut le faire. Mais il faudrait être complet parceque les belges travaillent environ 1900 heures annuelles bien plus que les 1607 heures mentionnés.
    Sur le fonds ma position reste inchangée. Il s’agit bien d’une profitasyon guyanaise, il ne faut pas s’étonner que certains candidats souhaitent supprimer des postes dans la fonction publique afin de faire des économies. J’ajoute qu’il faudrait aussi penser à tous les travailleurs qui payent ces nantis par leurs impôts divers et variés. Et ces travailleurs souvent indépendants bossent, rebossent et on ne les entend jamais.

  • domguyane
    25 décembre 2016

    Ce qui serait chouette ce serait que ce Musée adopte des horaires de Musée. ..Fermé le mrecredi après midi, le samedi après-midi, le dimanche, à l’heure de midi …, bref il est ouvert quand on bosse

    • Dubord
      29 décembre 2016

      …et comme on bosse, on ne peut pas savoir si c’est réellement ouvert.

    • Dubord
      29 décembre 2016

      Peut être pourrait on suggérer au conseil d’administration des visites uniquement sur rendez-vous…

  • FF
    25 décembre 2016

    Amusant dossier…

  • moibeni
    27 décembre 2016

    cette histoire de congés c’est l’arbre qui cache la forêt !
    D’accord avec domguyane, les musées devraient être en congés quand leurs visiteurs potentiels travaillent et non l’inverse. Donc ouvert les jours fériés, les dimanches et en nocturne !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions