vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Le parquet nous a confirmé jeudi qu’une enquête pour «homicide involontaire» est en cours suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois, une petite fille prénommée Izadora dont les parents habitent Matoury. Une procédure ouverte de manière quasi-automatique par la justice, sous cette qualification, dans le cadre de la mort d’un nourrisson examiné préalablement au sein d’un hôpital. Le bébé de 7 mois décédé le 25 décembre dernier a en effet été examiné à deux reprises selon la famille par le service des urgences de l’hôpital de Cayenne le week-end dernier, des affirmations corroborées par…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Mickael
    29 décembre 2017

    Mon Dieu…

  • Joko
    29 décembre 2017

    On ne tire pas sur une ambulance, encore moins sur un corbillard. Pourtant, même si l’hôpital manque de moyens, on ne peut pas dire que le personnel des urgences fasse preuve d’empathie…et de rapidité. Après avoir patienté dans la salle d’attente externe, même s’il n’y a personne avant vous, chacun regarde son écran d’ordinateur. Après avoir fait votre entrée, on fini par vous envoyer dans la salle d’attente interne, attendre le médecin de garde, et ça peut durer…un certain temps. Avant d’être amené dans un box, vous avez largement le temps d’observer, en vous tordant sur le brancard, le personnel se raconter des histoires dans les bureaux ou déambuler tranquillement. Rien à voire avec la série ou les urgences filmées en métropole, avec beaucoup de monde et des brancards dans les couloirs, une autre planète. Les urgences au ralenti…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La folie « bleue » de Cayenne à Paris

Des scènes de liesse et cris de joie dans les rues de Cayenne et de Paris au coup de sifflet final de cette coupe du monde en Russie qui s'est achevée par une victoire de la l'équipe de France ...

La France sur le toit du Monde !

Vingt-ans après le graal de 1998, l’équipe de France devient championne du Monde en dominant la Croatie par 4-2. Une finale de Coupe du Monde qui a tenu toutes ses promesses ce dimanche 15 juillet...

AEX Nelson : “un suicide social et économique programmé”

Fortement attendue par les opposants de l'Autorisation d'Exploitation minière (AEX) Nelson, la décision du préfet n'a pas encore été rendue publique. Après l'avis favorable de la Commission des ...

« Les oiseaux de Guyane »

Un livre de Tanguy Deville, préfacé par Allain Bougrain-Dubourg et publié aux éditions Biotope. « Diversité de formes, de couleurs, de comportements, d’habitats… les oiseaux semblent avo...

Report du premier essai à feu du moteur d’Ariane 6 et de Véga-C

Le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) devait procéder pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), au tout premier essai à feu du moteur P120C qui permettra de « valider la te...

La France proche du sacre suprême face à la Croatie

Il y a 20 ans jour pour jour le 12 juillet 1998 la France devenait pour la première fois de son histoire championne du monde de football. Un exploit qu'elle peut réitérer ce dimanche 15 juillet ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions