vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Le parquet nous a confirmé jeudi qu’une enquête pour «homicide involontaire» est en cours suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois, une petite fille prénommée Izadora dont les parents habitent Matoury. Une procédure ouverte de manière quasi-automatique par la justice, sous cette qualification, dans le cadre de la mort d’un nourrisson examiné préalablement au sein d’un hôpital. Le bébé de 7 mois décédé le 25 décembre dernier a en effet été examiné à deux reprises selon la famille par le service des urgences de l’hôpital de Cayenne le week-end dernier, des affirmations corroborées par…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Mickael
    29 décembre 2017

    Mon Dieu…

  • Joko
    29 décembre 2017

    On ne tire pas sur une ambulance, encore moins sur un corbillard. Pourtant, même si l’hôpital manque de moyens, on ne peut pas dire que le personnel des urgences fasse preuve d’empathie…et de rapidité. Après avoir patienté dans la salle d’attente externe, même s’il n’y a personne avant vous, chacun regarde son écran d’ordinateur. Après avoir fait votre entrée, on fini par vous envoyer dans la salle d’attente interne, attendre le médecin de garde, et ça peut durer…un certain temps. Avant d’être amené dans un box, vous avez largement le temps d’observer, en vous tordant sur le brancard, le personnel se raconter des histoires dans les bureaux ou déambuler tranquillement. Rien à voire avec la série ou les urgences filmées en métropole, avec beaucoup de monde et des brancards dans les couloirs, une autre planète. Les urgences au ralenti…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le programme des Green Days

La deuxième édition du salon éco-citoyen se déroule actuellement et se termine ce dimanche 21 octobre  par un Mayouri plage. Plus de 50 exposants tiennent des stands informatifs jusqu’à 18h30 ...

Bepi Colombo en route vers Mercure

Le satellite BepiColombo a été lancé par Ariane 5 vendredi soir à Kourou en direction de la planète la plus petite et la moins explorée du système solaire. Le septième lancement de l’ann...

Jacques Riché, le père du maire de Roura, renvoyé en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir volontairement incendié le carbet de la réserve Trésor fin 2012

Jacques Riché, 71 ans, opérateur touristique, natif de Bar sur Aube et installé en Guyane depuis fin 1967, est renvoyé en correctionnelle, selon une ordonnance rendue par le juge Jonas Nefzi, le ...

Moteur Vinci d’Ariane 6 : fin des essais de qualification

Les essais de qualification du moteur qui propulsera l’étage supérieur d’Ariane 6 viennent d’être finalisés avec succès. Le dernier essai de qualification a eu lieu le 12 octobre sur le ...

Montagne d’or : “Un mauvais projet en l’état”

C'est la phrase cinglante du nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy interrogé ce jeudi matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV à propos de la Montagne d'Or, p...

Bolsonaro, grand favori du second tour

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro est crédité d'une confortable avance sur son concurrent de gauche Fernando Haddad en vue du second tour de l’élection présidentielle au Brésil. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions