vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le directeur du CSG : « l’ennuyeux c’est qu’il n’y a pas eu de maintenance sur la base pendant un mois »

Le directeur du CSG : « l’ennuyeux c’est qu’il n’y a pas eu de maintenance sur la base pendant un mois »

Didier Faivre, le directeur du centre spatial guyanais a accordé un entretien jeudi à Guyaweb. L’occasion de revenir sur cette paralysie de la base spatiale, d’une ampleur inédite.   Guyaweb : Le Cnes et Arianespace évaluent un ordre de grandeur des surcoûts à 500 000 euros par jour pour le spatial européen suite à ce mouvement de blocage. Et pour le CSG (centre spatial guyanais) à proprement parler ? Didier Faivre : On a de fait perdu un mois pour faire les travaux d’entretien de la base, c’est difficile de mettre un prix là-dessus . On n’a fait monter que les…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • Francois

    courage à tous les techniciens et ingénieurs du CSG qui vont reprendre le site en mains. Quelle honteuse misère de lire cela – les dégats moraux faits par les encagoulés et les extrémistes de l agit-prop ont fait plus de mal au peuple guyanais et au péyi que ce que j’avais imaginé. Il faut qu on apprenne à ne plus écouter la propagande de ces illuminés qui ont noyauté le Collectif « Pou Lagwiyann Dékolé »

  • MAIPOURI

    Scier les bonnes branches : la leçon de taille du Kollectif Suprême !

  • elisa

    Courage au Centre Spatial Guyanais. Je suis triste pour la guyane qui ne cherche pas à aller vers l’excellence en agissant ainsi.

  • ocelot973

    D’autant que, quoi qu’en disent les pseudo autonomistes (et néanmoins fonctionnaires !), l’activité du CSG a déjà d’énormes retombées localement. Outre les emplois directs et indirects (y compris en grande partie de locaux, rappelons le, y compris de cadres), le CSG distribue beaucoup d’argent dans le soutien de jeunes ou de projets. Le seul souci c’est que ce saupoudrage n’a pas un impact visible et qu’il serait peut-être plus payant en terme de visibilité de soutenir chaque année un seul projet plus important ! Alors le CSG pou lawgyann dekolé et le kolectif pou lawgyann dékoné !

  • oceaneokio

    Bonjour

    Vivement les prochaines revendications

  • Dubord

    Ariane ki sa? Kolonialis. Dérô !

  • kirikourou

    Effectivement la destination des sommes redistribuées ne sont pas forcément visibles, et surtout l’utilisation par les bénéficiaires n’est pas forcément transparente…

  • kirikourou

    Effectivement la destination des sommes redistribuées n’est pas forcément visible, et surtout l’utilisation par les bénéficiaires n’est pas forcément transparente…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

Pillage au Super U de Soula pendant les barrages routiers : 5 jeunes Guyanais sous les verrous, l’un d’eux déjà impliqué dans le vol d’armes au commissariat de Cayenne

C'est un procès qui pose beaucoup de questions : tant en matière de citoyenneté à la dérive que sur l'absence d'Etat de droit dans certains quartiers de Guyane ou encore sur la question de l'amé...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions