vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Décès d’Izadora le jour de Noël : pas de pédiatre sollicité au cours de ses deux séjours aux urgences et une enquête imparfaite…

Décès d’Izadora le jour de Noël : pas de pédiatre sollicité au cours de ses deux séjours aux urgences et une enquête imparfaite…

Après plusieurs jours de silence suite au décès suspect le jour de Noël du bébé de 7 mois préalablement passé par le centre hospitalier Andrée Rosemon à deux reprises, l’ARS et la direction de l’hôpital ont donné un point presse côte à côte vendredi à la mi-journée. Le bébé décédé était atteint d’une «maladie respiratoire épidémique» a indiqué l’inspecteur de l’ARS présent, un ancien pédiatre. Il s’agissait d’«une bronchiolite», a précisé l’un de nos interlocuteurs au cours de l’échange. Le bébé n’a pas pour autant été hospitalisé en dépit de deux passages aux urgences. C’est l’une des interrogations en suspens sur…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

12 commentaires

  • corsica
    31 décembre 2017

    Enfin un journaliste qui pousse l’investigation…..

  • Jmc
    31 décembre 2017

    Je relève dans cet article les preuves d’une inhumanité totale de la part des directeurs (trices ) de l’Ars ou de l’hôpital. Ces personnes semblent se draper de leurs certitudes, sous couvert de checks listes ou de procédures bien loin de l’humain oubliant à minima la compassion, la bienveillance en ouvrant des parapluies juridiques pour préserver leurs carrières.

  • Joko
    31 décembre 2017

    « Dans la plupart des cas, la bronchiolite se guérit en 5 à 10 jours environ. » Si c’est vrai, le décès de cette petite est dramatique, les parents ne doivent rien lâcher. Au lieu d’ouvrir le parapluie pour se protéger, la direction de l’hôpital (et le syndicat que bizarrement on n’entend pas) devrait se poser les bonnes questions afin que cela ne se reproduise pas.
    http://www.parents.fr/bebe/sante/la-bronchiolite-chez-le-bebe-77713
    https://naitreetgrandir.com/fr/MauxEnfants/IndexMaladiesA_Z/Fiche.aspx?doc=naitre-grandir-sante-enfant-toux-bronchiolite

  • rj42

    références bibliographiques pointues et réflexions intelligentes : merci

  • Pou dagouti

    Les hôpitaux du service publique ont un cabinet d’avocats attitré dont le boulot est : leur sauver la mise dans tous les cas. Aussi froid et dur que la glace, je souhaite beaucoup de force et de courage à cette famille.

  • Lematourien

    Et pourquoi les syndicats ne disent rien! Parce que le seul pédiatre valable, pédiatre guyanais, est parti dégouté de l’UTG et consorts! Donc arrêtez de cracher sur la direction de l’Hôpital et de l’ARS, Et regardons la responsabilité des syndicats qui dégoutent tout praticien un brin compétent de rester à l’hôpital de Cayenne! Et surtout regardons les progrès réalisés en néo néonatalogie à l’hôpital de Cayenne sur les 10 dernières années!

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Merci Frédéric pour cette abordage. Plutôt équilibrée, l’attitude convient à la gravité du fait en question. Et nous patinons… Aurions nous des statistiques des urgences en Guyane? Taux de morts/sauvés, par exemple ? A partir de ce constat on pourrait, peut être, attaquer le problème, qu’est sans doute beaucoup plus grand! Mais que passe inconnu des médias et par conséquence du grand publique.

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Mes condoléances à la famille. Bataillez pour la vérité.

  • FF

    La version intégrale du rapport IGAS sur l’hôpital serait un must (à publier). Afin de faire la part des choses. En ai eu de simples échos mais de personnes bien informées. Une presse locale peu rigoureuse en a rapporté une version biaisée et partielle il y a quelques mois.

  • rj42

    et si on pendait haut et court un médecin ou un infirmier, sur la place publique, pour l’exemple?

  • joss

    Le Médecin Inspecteur de l’ ARS, pédiatre de surcroit, aurait il pondu le même rapport si c’était son propre enfant confronté à la même situation ? Lamentable !!
    Lamentable également que les structures médicales ( Ordre, URPS, Syndicats ) se soient couchés devant l’affligeant et dramatique rapport de l’ARS….Il y a du travail en Guyane !!

  • LEAURENT

    sans être péremptoire pour ce cas bien triste

    c’est l’hémorragie de médecins a l’hôpital… absolument aucun aucun politique ne se sent concerné par l’administration du CHAR?

    comment font ils en Martinique?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La Guyane Insoumise «ne soutient pas Davy Rimane»

L'annonce de Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise, de son soutien au candidat Davy Rimane pour l'élection législative partielle de mars prochain fait grandement débat au sein de la Gu...

«J’ai découvert une aventure humaine extraordinaire »

Après 42 jours de traversée de 4700 kimomètres à la rame sur l'océan Atlantique pour relier le Sénégal à la Guyane, le skipper guyanais Nicolas Maubert est arrivé ce lundi matin à 10h en Guy...

Photos – Un dimanche de carnaval à Cayenne

Sous l'oeil du photographe Henri Griffit, voici une sélection d'images du carnaval qui s'est déroulé ce dimanche dans les rues de Cayenne. ...

Début de la saisie des vœux sur Parcoursup

C’est à partir d’aujourd’hui que les lycéens de Terminale peuvent commencer à créer leur dossier et à saisir leurs vœux d’orientation sur la plateforme Parcoursup qui va gérer leur entr...

Après celle de Lenaïck Adam, l’élection de la députée LREM de Mayotte est annulée

Le site Mediapart revient sur l’invalidation par le Conseil constitutionnel de l’élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali, membre de La République En Marche (LREM) comme Lenaïck Adam. ...

Depuis que le préfet de Guyane a interdit au Samu de se poser sur les sites aurifères clandestins…

« En Guyane, jamais une intervention médicale héliportée n'a été refusée sous prétexte de la clandestinité du bénéficiaire ! » Voilà une assertion prêtée à la direction de l'hôpita...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions