vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le Refuge alerte sur la situation des migrants LGBT

Le Refuge alerte sur la situation des migrants LGBT

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés ce mercredi 20 juin, l’association Le Refuge alerte les élus et les acteurs sociaux sur la « situation préoccupante des migrants notamment LGBT ».

En effet « ces personnes sont aujourd’hui victimes d’une double discrimination en raison de leur origine, de leurs conditions de migrants et de leur orientation sexuelle et/ou identité de genre » explique la délégation guyanaise de l’association reconnue d’utilité publique Le Refuge, qui propose hébergement temporaire et accompagnement psychologique et social aux jeunes victimes d’homophobie ou de transphobie et qui a fêté ses quinze ans en mai dernier (Guyaweb du 03/05/2018).

Le Refuge rappelle que « la situation des personne LGBT est préoccupante » en Guyane où « l’acceptation de l’homosexualité et de la transidentité reste délicate » et où « l’homophobie et la transphobie sont présentes de manière plus virulente qu’en métropole ».

La Guyane « doit en outre faire face à la question migratoire » qui implique « des difficultés d’intégration sociale » en raison d’un « manque de dispositifs d’accueil pour les réfugiés », ce qui fait que « des milliers de personnes se retrouvent sans-abri, dans une situation d’extrême précarité ».

Pour Le Refuge, « les implications de cette situation déjà navrante sont démultipliées lorsque s’ajoute à l’équation la question LGBT. Dans un nombre non négligeable de cas les migrants tentent d’entamer la procédure d’asile car ils sont persécutés dans leur pays d’origine (que ce soit par la population ou même par l’Etat) à cause de leur orientation » mais ces individus sont « mal pris en charge par l’administration française ». 

De plus, « l’Etat français reconnaît le droit d’asile légitime à certaines communautés persécutées dont les LGBT mais communique trop peu à ce sujet. Les personnes concernées n’en sont donc pas informées et ne le mentionnent pas lors de leur demande d’asile, alors que cela leur aurait certainement permis d’obtenir la protection dont ils ont besoin ».

Le Refuge évoque à ce titre le cas des LGBT d’Haïti ainsi que celui des homosexuels du Guyana, l’homosexualité étant punie de « peines de prison allant jusqu’à la perpétuité » dans ce dernier pays.

Critiquant la récente loi Asile et Immigration, Le Refuge « enjoint l’Etat français à investir plus de moyens pour accueillir et accompagner les migrants qui arrivent sur le territoire sans négliger ceux qui fuient leur pays en raison de leur orientation sexuelle », car « au nom du respect des droits de l’Homme et de nos valeurs françaises il est nécessaire de leur assurer des conditions de vie décentes au cours de la procédure de demande d’asile et après l’obtention du statut de réfugié ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

Présidentielle au Brésil : Bolsonaro domine, Haddad remonte

Les derniers sondages en vue du scrutin d’octobre confirment la nette avance du candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro et montrent une rapide progression du candidat de gauche Fernando Haddad. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions