vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Christian Dorival, l’ex-secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Laurent du Maroni condamné pour agression sexuelle aggravée

Christian Dorival, l’ex-secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Laurent du Maroni condamné pour agression sexuelle aggravée
Guyaweb : info exclusive

Christian Dorival, 59 ans aujourd’hui, secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Laurent du Maroni au moment des faits, a été condamné en toute discrétion, le jeudi 26 octobre dernier, au premier jour de la visite en Guyane d’Emmanuel Macron, par le tribunal correctionnel de Cayenne à trois ans de prison dont un an avec sursis sans faire l’objet d’un mandat de dépôt,  « pour des faits d’agression sexuelle aggravée commis entre 2009 et 2011», à l’encontre de plusieurs femmes de nationalité étrangère en situation de vulnérabilité administrative au moment des faits, a-t-on appris lundi de source judiciaire. L’intéressé a été…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Joko

    Édifiant et consternant. Comment être étonné du dysfonctionnement de l’administration quand elle se laisse gangréner à ce niveau ? les sanctions sont à l’avenant de l’atteinte, on approche de la septicémie. « J e  crois  que  quand  un  membre  est  gangréné,  il  faut  amputer » avait dit Denis Labbé, préfet de Guyane, 22 mars 2012. Il faut croire que l’amputation n’a pas eu lieu. La gangrène aurait-elle gagné d’autres membres ? est-il impossible d’amputer sous peine de tuer le malade (une partie de la haute administration et la Guyane avec elle) ? la suite en 2018…

  • Johann

    Mandat de dépôt et Saint-Laurent du Maroni…

    Avec ou sans, rien de change. L’égalité n’a pas sa place en Guyane.

  • Joko

    Le troll est toujours là ? difficile de comprendre ce qu’il fait encore sur ce territoire plein de défauts. La France, pays des droits de l’homme, a toujours pris un malsain plaisir à accueillir divers dictateurs ou révolutionnaires, qui aussitôt rentrés chez eux s’empressaient de cracher leur venin. Pourquoi s’obstiner à rester ? Si c’était aussi bien là d’où il vient, il peut y retourner. La gangrène, il l’a pourtant bien connue, les antibiotiques n’ont pas fait leur effet ?

    • Enneyac

      « Le troll est toujours là ? difficile de comprendre ce qu’il fait encore sur ce territoire plein de défauts »
      XD
      C’est le roquefort qui dit au camembert : « tu pues ».

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

Présidentielle au Brésil : Bolsonaro domine, Haddad remonte

Les derniers sondages en vue du scrutin d’octobre confirment la nette avance du candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro et montrent une rapide progression du candidat de gauche Fernando Haddad. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions