vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Ce qu’il se passe vraiment au sein du service des urgences de l’hôpital de Cayenne au bord de la débâcle

Ce qu’il se passe vraiment au sein du service des urgences de l’hôpital de Cayenne au bord de la débâcle
Enquête et révélations !

«Globalement je suis tout à fait d’accord avec le mouvement des médecins avec un bémol toutefois qui concerne l’attitude des plus jeunes d’entre eux (…) on a une génération de jeunes médecins qui veulent tout, tout de suite, ils manquent de patience (…) En terme de rémunération par exemple, ils n’ont pas à se plaindre (…) un jeune urgentiste avec les gardes arrive à 6000 euros par mois sans problème », confie un professionnel de santé fin connaisseur de l’hôpital de Cayenne. «Notre mouvement n’a aucune revendication salariale », tient à souligner le Dr Chesneau, qui fait partie des anciens du service pour…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

12 commentaires

  • Mickael

    Eh oui :
    – Certains ne foutent rien
    – D’autres essayent bonnant malant de faire tenir la boutique
    – La direction est aux fraises drapées d’autoritarisme
    – Et le pire, aucun service pour aider ceux qui arrivent à s’installer (parce qu’à 60h par semaine on n’a pas le temps) ou simplement faire des avances (parce que mettons avec 3 enfants, 5 billets à prendre du jour au lendemain, ce n’est pas donné).
    – Quant à l’inscription des gamins à l’école en Guyane, cela pourrait valoir un article à lui seul.

    Ce serait drôle si des gens ne mourraient pas…

  • la girafe

    Le directeur de l’ARS est un drône qui n’obéit qu’à son maitre. Inutile de lui parler, il n’est pas programmé pour cette fonction.

    • Desijose

      …et si en plus on espère quelque chose de l’ARS, alors on rêve. Aux ordres très certainement et le petit doigt sur la couture du pantalon.Leurs interventions c’est juste sur des choses qui ne vont pas faire de vague ou alors qui vont en mettre plein la vue pour rassurer le bon peuple.

  • elisa

    Et dire qu’ils voulaient un CHU!!! Ils ont déjà du mal à recruter, plus personne ne veut venir en guyane!!! Un jour on vous dit vous êtes les bienvenus, et un autre jour on vous dit de vous en aller!!!
    Que chacun prenne ses responsabilités et se demandent pourquoi les urgences sont débordées et à quel type de clientèle ils doivent faire face!!!

  • Snoopy

    Tant qu’il n’y aura pas les structures permettant d’accueillir correctement des médecins et leur famille, ce problème ne sera pas résolu.

    • Desijose

      Pourquoi les médecins plus que les autres ?? Ce devrait être toutes professions confondues. Je suis sûre que les nouveaux arrivants du CSG n’ont pas ce genre de désagréments
      Perso , lorsque je suis arrivée en Guyane, si je n’avais pas téléphoné la veille pour savoir l’endroit où je devais me rendre, eh ben je me serais retrouvée à la rue, car contrairement à ce qu’on vous dit sur les contrats, rien n’est retenu, c’est juste un piège. Heureusement que je connaissais des gens en Guyane qui eux, pendant que j’étais dans l’avion, ont fait des pieds et des mains pour me trouver quelque chose pas trop loin de l’hopital
      Pauvre Guyane, c’est désolant et on finit par se demander si elle va s »en tirer un jour et si elle en a envie aussi d’ailleurs. On n’a rien sans se battre et sans se secouer, il faut apprendre à se responsabiliser .

  • Lelio

    Je vous trouve tous bien dur, voyons, des blocages ont été faits, l’Etat s’est alors investi de ses devoirs de soins, de justice, d’éducation. D’ailleurs, Mme Girardin nous a affirmé le 18 avril 2018 que 80 % des accords de Guyane ont été remplis.

    Alors c’est fou, de quoi nous plaignons nous ? (oui, bien sûr, c’est amer)

    • FRED66

      Brailler et défiler à quoi ça sert ?
      Il y a trois catégories de personnes
      – ceux qui se servent sans donner
      – ceux qui braillent
      – ceux qui se relèvent les manches.
      En. Guyane nous avons pléthore de « 1 » et de « 2 »… mais où sont les « 3 » ?… Et bien ils se planquent !
      Parce que quand tu es un créatif dans ce département tu gènes les 1 et 2 qui sont extrêmement plus nombreux que toi et qui n’ont d’autres occupation que de t’empêcher de créer… Mauvais exemple que tu es : bouhhhh !!!
      Voilà …
      L’hôpital ? Mem bagaj ! Sauf que ça se voit plus car il y a des morts.
      Bravo aux urgentistes démissionnaires qui font un geste fort. De toute façon que peuvent-ils faire d’autre ils n’ont pas de fil et d’aiguille pour recoudre pas de médocs pour soigner, pas d’infirmière pour les soins…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Ce débat public a eu lieu et est riche d’enseignements »

Roland Peylet, président de la Commission particulière du débat public sur le projet de la Montagne d'Or, a présidé ce qui a été son deuxième débat en dix ans après celui sur l'enfouisseme...

Mobilisation unitaire pour la santé

Les 17 urgentistes démissionnaires du Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) appellent à une mobilisation unitaire pour la santé le mercredi 27 juin à 8h au départ du CHAR et en direction de...

Montagne d’or : dernières semaines d’un intense débat

Ouvert il y a trois mois sur les chapeaux de roue, en pleine rupture du câble internet guyanais et avec un dossier du maître d'ouvrage encore incomplet (voir Guyaweb du 09/03/2018), le débat public...

Commémoration de la mort du député Justin Catayée

Le Parti Socialiste Guyanais organise une cérémonie commémorative ce vendredi 22 juin, date anniversaire de la mort du fondateur du parti et député de la Guyane, Justin Catayée. « Dans le c...

Le programme de la Fête de la Musique

Plusieurs animations ont lieu en Guyane à l’occasion de l’édition 2018 de la Fête de la Musique ce jeudi 21 juin. Saint-Laurent-du-Maroni, Awala-Yalimapo, Mana, Papaïchton, Cayenne, Rémire...

Verdict «favorable» pour l’AEX Nelson

Reporté en raison d’une irrégularité de l’arrêté désignant ses membres, le Conseil de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) qui devait émettre un avis sur l...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions