vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Accord de Guyane : les 2,1 milliards d’euros supplémentaires demandés ne sont pas acquis

Accord de Guyane : les 2,1 milliards d’euros supplémentaires demandés ne sont pas acquis

Beaucoup se sont sans doute précipités y compris dans la presse nationale suite à l’accord signé vendredi entre le représentant de l’Etat en Guyane, des élus guyanais et le porte-parole du collectif Pou Lagwiyann Dékolé. Un protocole d’accord mettant fin à près de 5 semaines de protestation ayant paralysé la Guyane et, en premier lieu, le Centre spatial. Un examen de la teneur de l’accord suffit toutefois à se forger cette conviction : les 2,1 milliards supplémentaires demandés par le collectif et les élus sont loin d’être acquis. Explications. C’est sans doute un élément à repréciser car la confusion règne…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

19 commentaires

  • Mickael

    Votre dernière assertion m’ôte les mots de la bouche, FF !

    En gros, On fait semblant d’avoir gagné. Enfin, on échappe aux poursuites de l’Etat. Pas des gens…

  • karomama

    Ca laisse meme un gout amer!

    N’y a-t-il pas eu du jusquauboutisme?

  • Francois

    « cession par l’Etat de 250 000 hectares à la CTG et aux communes »: j’espère vivement que ceci ne concernera pas les rares et précieuses *savanes* du littoral, car ce milieu naturel très fragile est déjà tellement rare en Guyane !

  • Stiwi973

    Quand je pense que je me suis fait lynché sur les réseaux sociaux depuis la signature de cet accord parce que je tentais d’expliqué la même chose….
    Et le plus surprenant c’est que rare de mes contradicteurs ont pris le temps de lire et de chercher à comprendre le dit document qui n’est pourtant pas long.

    Par contre je n’ait pas vérifié les virgules : nul doute que Mme Vanoukia s’est chargé de le faire !!! MDR

  • Joko

    Cela nécessitait-il 15 jours de barrages supplémentaires ? Non. C’était du cinéma, juste un combat entre des egos pour les gogos.

  • bijou@60

    Le pessimisme est une sottise, et souvent une canaillerie.
    Citation de Louis Pauwels
    Souvent, le pessimiste coupe la branche où il est assis…
    Alors, Force a ceux qui ont la bonne volonté, la Détermination inébranlabre
    Nou rivé là où pesonn té ka pensé nou té ké rivé !
    Travaya pakô fiini!
    Mo gon ké pessimist!

    • Stiwi973

      Je ne crois pas que la clairvoyance soit du pessimisme.
      En revanche je crois que ceux qui font le plus pour la Guyane ne sont pas et ne seront pas ceux qui forme le fameux collectif.
      Pour ma part je suis déterminé à continuer de faire… ma part au quotidien sur le (vrai) terrain !

  • MICHOU

    Je vous rejoins Bijou, évitons ce pessimisme qui risque de faire tâche d’huile; je rappelle que nos avocats, juristes et autres personnalités d’importance ont lu l’accord avant d’être signé, et ce qui est important de précisé c’est qu’il sera inscrit au journal officiel.Alors de grâce….Si on écoutait les pessimistes on n’aurait même pas atteint le milliard. Alors positivons et mettons nous au travail!

  • Norman

    Ce qui est acquis c’est la cession de 250 000 hectares à la CTG, l’évolution statutaire et 15 jours de grêve en trop,
    Les 2 mds à l’étude, Bareigts l’avait proposé il y a 3 semaines !

  • SMET

    Un torrent de médiocrité vient de passer sur la guyane.
    Pendant que les plus chanceux ont fuit, les plus extrémistes s’accrochent à la cuvette des toilettes publiques pour essayer de maitriser un phénomène qui les dépassent.

    Impunité pour les voyous, changement statutaire?
    Je ne crois pas que plus de 20 000 personnes aient marché pour ça.
    La preuve, à leur dernier meeting ils n’etaient meme pas une centaine.

    Attendons le futur gouvernement, mais cela m’etonnerait qu’ils suivent des dérives illicites.
    De toute façon il est évident que des poursuites ont été engagées et finiront par aboutir d’une façon ou d’une autre.

  • Tobbie Rat

    Pot de fer contre pot de terre… de latérite !

  • Jmc

    Cet accord est un accord politique et n’est rien de plus.
    C’est un accord politique camouflé par les extrémistes qui ont prolongé les barrages pendant 15 jours en exacerbant les rancunes et en clivant une société qui n’avait pas besoin de cela. C’est aussi une chimère destinée aux derniers fanatiques quant aux réalisations à venir pour faire croire au peuple ( ? ) que la France tant rejetée donnera des milliards sans contrôle aux Guyanais inspirés qui sauront en faire bon usage.

  • FF

    En même temps sur le fond : la quantité de problèmes (sécurité, santé, éducation, formation…) est bien réelle. Une question étant celle-ci : pourquoi un territoire avec moins de 300 000 habitants connaît-il autant de domaines qui ne fonctionnent pas ?

    • dabo

      Vraie et grande question :
      Pourquoi les compétences des collectivités locales s’exercent si mal en Guyane (police, urbanisme pour les communes, développement économique, formation, social pour la CTG)?
      Pourquoi revendique-t-on de nouvelles compétences quand on a autant de mal a exercer celles existantes ?
      Pourquoi l’Etat laisse-t-il faire?
      A chacun de trouver des réponses, ses réponses et d’en débattre.

    • Jmc

      Lors de mon arrivée en Guyane il y a une vingtaine d’année mon prédécesseur avait organisé dans le cadre d’une passation professionnelle un rendez vous auprès du Directeur du cabinet du Prefet.
      Celui ci a l’époque nous avait rappelé le sens de la mission de l’Etat en Guyane, son objectif numéro 1. Cet objectif numéro 1 était tant il m’avait marqué à l’epoque que j’en ai retenu ses propres mots  » la fusée doit partir à l’heure, dans les meilleures conditions de sécurité  »
      Alors ceci explique peut être cela. Pendant des années des domaines entiers délaissés, peu de réaction globale des élus et de la population préférant se focaliser sur des objectifs mineurs ( le prix des carburants , etc … ) pour enfin arriver à la situation actuelle.

    • Joko

      Parce que la Guyane est une terre de jeux ou de Je.
      Où est l’université de recherches amazonienne ?
      Pourtant: « La moitié de la biodiversité française est en Guyane : 29 % des plantes, 55 % des vertébrés supérieurs (mammifères, oiseaux, poissons…) et jusqu’à 92 % des insectes. Tout cela dans un seul département de 86 504 km2. Un parc national et six réserves naturelles œuvrent à la préservation de milieux et d’espèces aussi divers qu’uniques »
      « Ce seul département français abrite au moins 98 % de la faune vertébrée et 96 % des plantes vasculaires de la France. »
      Source Wikipédia

  • Stiwi973

    Que le soucis principal de l’Etat soit que la fusée parte à l’heure ne me gêne pas plus que ça.
    Pourquoi ? Parce que je reste convaincu que le probleme n’est pas tant les moyens qui manquent que leur bonne utilisation.
    Les moyens viennent de la France et de l’Europe. Leur bonne gestion et utilisation des élus locaux.
    C’est un peu paraitre un peu simpliste mais a mon avis le gros du problème est justement là : commencer par bien gérer et utiliser ce qu’on reçoit.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Bertrand Moukin : « Quand on fait des conneries, il faut l’assumer… »

Bertrand Moukin a reconnu à la fois en garde à vue et devant le juge des libertés et de la détention (JLD), sous les yeux de Guyaweb (pour ce qui concerne l'audience chez le JLD), en particulier q...

Vu de Paris : les parlementaires guyanais font leur rentrée au Palais-Bourbon

Les députés guyanais – sortant comme primo-élu – ont fait leur rentrée cette semaine à l'Assemblée nationale. Gabriel Serville et Lenaïck Adam n'ont pas longtemps profité de l'émotion li...

Délivrance frauduleuse de titres de séjour : ce qu’il ressort de l’audience de Pamela Cinna, fonctionnaire de la préfecture, devant le juge

Guyaweb a assisté à plusieurs audiences de mis en examen devant le juge des libertés et de la détention (JLD) mercredi soir dans cette affaire de filières présumées permettant la délivrance fr...

Deux fonctionnaires de la préfecture, une dirigeante d’entreprise et un transporteur mis en examen et placés en détention provisoire dans l’affaire des faux ayant abouti à la délivrance de titres de séjour

Pamela Cinna fonctionnaire au bureau de l'immigration à la préfecture de Cayenne, Marcel Fléchel, fonctionnaire de la même préfecture, Christine Paris (épouse Huguenin) chef d'entreprise et Be...

Marie-Laure Phinéra Horth, maire de Cayenne, soupçonnée, selon le parquet, d’avoir perçu durant plusieurs années son salaire d’orthophoniste à l’hôpital sans y avoir été présente

C'est un petit coup de tonnerre qu'il convient néanmoins de prendre avec les précautions d'usage. Dans l'après-midi, le procureur de la République, Éric Vaillant, par communiqué, a confirmé...

Le gouvernement Philippe II nommé

Le second gouvernement Philippe vient d'être annoncé par le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler. Sur fond de soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires des eurodéput...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions