vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

21 bienveillants rappels à la loi pour entrave à la circulation au moment des barrages routiers du mouvement de mars/avril 2017

21 bienveillants rappels à la loi pour entrave à la circulation au moment des barrages routiers du mouvement de mars/avril 2017

21 simples rappels à la loi pour 21 infractions d’entrave à la circulation au moment des  barrages routiers du mouvement de mars/avril 2017 ont été décidés par le procureur de la République de Cayenne pour solde de tout compte. Explications. L’an dernier, au bout d’environ 4 semaines de conflit social et trois semaines de barrages routiers, des citoyens guyanais avaient commencé à faire entendre leur exaspération au regard de l’entrave durable à leur liberté de circuler. Après trois semaines de temporisation et une Guyane paralysée, l’autorité judiciaire, en concertation avec le préfet Martin Jaeger qui n’aura pas survécu longtemps au mouvement social (Paris l’ayant rappelé au…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • clod29

    Formidable !!!!!!, continuez, foutez le bordel, privez nous de nos libertés fondamentales de circuler, de travailler, vive les dictateurs !!!!!

  • GZ

    FF, votre a formulation laisse entendre que vous regretteriez l’absence de conférence de presse entre préfet et magistrat du siège.
    Pourtant, c’est le contraire qui serait très inquiétant. Pour vous aussi..

    Soyez plutôt heureux que la magistrature (du siège) garde encore un tonus certain face au concentration du pouvoir aux mains de l’exécutif.
    La nomination du parquet et la promiscuité entre lui et le préfet est déjà une construction assez… disons discutée par les rares fidèles au principe de la séparation des pouvoirs, garantie d’une constitutionnalité acceptable.

  • DanHo

    Barreurs de tous poils les jours d’Ariane sont maintenant comptés grâce à SpaceX et donc ceux de la Guyane. Réfléchissez avant de porter l’estocade.

    • Frog

      Il y a encore deux mois on m’expliquait à kourou que SpaceX « c’était pas au point..des rigolos » depuis quelques jours c’est plutôt un silence embarasse !

    • Mickael

      Quelques petits rappels :
      – Le CSG permet l’indépendance spatiale militaire de l’Europe et notamment de la France. Au pire on réduira la voilure.
      – Space X est subventionné entre 60 et 90 M$ par tir. Donc ce n’est pas si rentable que cela
      – Les boosters latéraux de la Falcon Heavy ont déjà été utilisés une fois (donc ils ont fait deux tirs au total) et ne seront pas réutilisés après. Deux tirs, on est loin de la réutilisation du matériel prônée.
      – Le corps central n’a pas été récupéré, et c’est là le vrai test. Au vu des vitesses de rentrée de ce dernier, c’est la difficulté technique. De plus ne rallumer qu’un moteur sur trois me fait craindre une difficulté à contrôler finement le débit de carburant.
      – Quand Ariane 5, qui a été conçu pour tirer la navette spatiale Hermès abandonnée se plante, les trajectoires sont trop inclinées. Space X, çà pète sur le pas de tir. Quid des assurances pour les tirs commerciaux ?
      – Ca n’empêche pas de progresser néanmoins sur l’europe et plus largement sur le duopôle russo-européen des tirs.
      – Il faut reconnaître à Elon Musk un sens aigu de la mise en scène pour une fusée qui copie les fusée Delta IV mais qui est encore loin d’une Saturn V des programmes Appolo.

      • moune

        Pffffff…. merci M. l’ingénieux petit technichien jouant au petit chien savant. Il s’agit du rappel à la loi pour barrages illégaux ! Qu’a t-on à foutre de tes boosters latéraux, de ton corps central et patati et patata…Hors sujet, quand le sujet sera Space X tu interviendras ! Pffffff….

  • Frog

    Les spécificités Guyanaises ,que vous soyez mules ,or pilleur ou élu pourri vous ne risquer pas grand chose ,alors barrer les routes….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ateliers-débats sur le « manger local »

Dans le cadre des Assises de l'Outre-Mer, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) propose des ateliers-débats sur l’autosuffisance alimentaire et le "mange...

Aménagement de la RN1 : lancement de la concertation publique

Le projet d'aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa sera soumis à concertation publique du 19 février au 31 mars 2018. Selon la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagemen...

La centrale hybride Prométhée en concertation publique «avant l’été»

La nouvelle centrale hybride dénommée «Prométhée» et devant remplacer la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes d'ici 2023 fera l'objet d'une concertation publique: ainsi en a décidé le 10 ...

Mylène Mazia se retire de la législative partielle

La seule femme candidate à l'élection législative partielle de mars prochain se retire de la campagne en raison du décès de son frère intervenu ce mercredi. Mylène Mazia, enseignante, consei...

Un scénario défend 100 % d’énergies renouvelables en Outre-mer d’ici 2030

Le Syndicat des énergies renouvelables veut faire pression sur le gouvernement pour que l’autonomie énergétique des territoires ultra-marins devienne une réalité en 2030. Il dénonce aussi des ...

«Affaire Marie-Laure Phinéra-Horth» : la direction de l’hôpital de Cayenne botte en touche

Guyaweb a adressé par courriel trois questions mercredi, à la directrice de l'hôpital de Cayenne, Agnès Drouhin, sur ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Marie-Laure Phinéra-Horth en ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions